8 spécialités corses à absolument goûter pendant votre séjour

À chaque destination ses spécialités, c’est selon ce principe que nous avons décidé aujourd’hui de vous présenter 8 saveurs emblématiques à découvrir lors de votre prochain séjour en Corse. En brasserie, au restaurant ou chez des amis, quoi de mieux que de déguster 8 des spécialités les plus incontournables de l’île ?  

La charcuterie Corse

On ne la présente plus, la charcuterie fait partie intégrante du patrimoine culinaire de la région Corse. Pour les adeptes, de nombreuses charcuteries bénéficient du label AOP (signifiant « Appellation d’Origine Protégée »).

Tandis que le lonzu est un filet de porc salé et fumé, la coppa est un morceau de l’échine de porc. Le gras qui se situe au milieu de la viande donne une sensation de fondant et d’onctuosité. Le saucisson se compose de gros morceaux de viande et de gras. Les charcuteries corses sont fabriquées à partir de porc insulaire.

Vous pouvez par ailleurs retrouver ces différentes sortes de charcuteries sur nos plateaux disponibles à bord dans nos espaces restauration.

Saut de paragraphe

La pulenda

Originaire d’Italie, la pulenda (prononcé « poulinda ») a trouvé sa place dans la cuisine corse avec sa préparation à base de farine de châtaigne obtenue à partir des nombreuses châtaigneraies présentes sur l’île.

Afin d’obtenir une pulenda traditionnelle il vous faudra un chaudron et un bâton servant à remuer la préparation pendant sa cuisson. Elle doit être remuée sans cesse sur le feu. La pulenda est considérée cuite lorsqu’elle forme une boule autour du bâton.

Cette préparation se déguste nature, chaude ou froide selon les goûts personnels de chacun des convives, mais elle est la plupart du temps servie chaude.

Saut de paragraphe

Les fromages corses

Nous ne pouvons pas parler de la richesse culinaire de la Corse sans évoquer le fromage. Vous les connaissez certainement et en avez peut-être dégusté à bord de nos navires : les fromages sont l’une des spécialités corses à ne pas manquer !

L’un des plus connus de l’île est le brocciu. Inscrit dans des savoir-faire ancestraux, ce fromage à base de petit-lait de brebis ou de chèvre est riche en calcium et vitamines. Sa texture fondante et onctueuse se marie parfaitement à un assortiment sucré (confiture de figue par exemple) ou à un assortiment salé, saupoudré de poivre, ail & fines herbes.

A bord de nos navires, vous pouvez déguster du fromage et de la tomme de brebis, disponibles au restaurant et au bar. Accompagnées d’une confiture de figue, n’hésitez pas à goûter ces douceurs de la Corse.

Saut de paragraphe

Le fiadone

Nous parlions du brocciu à l’instant même, mais saviez-vous qu’une pâtisserie locale est faite à base de ce fromage onctueux ? Il s’agit en effet du fiadone, un dessert simple à préparer et surtout un incontournable de l’île de Beauté.

En région ajaccienne, vous rencontrerez ce dessert plutôt sous le nom de l’ambrucciata ou l’imbrucciata. La différence ? Une couche de pâte brisée se glisse sur le fond.

Ce dessert s’assimile à un flan car il ne contient pas de farine et se mange à toutes les occasions ! Lors de votre prochain séjour en Corse, laissez-vous tenter !

Saut de paragraphe

Le miel de Corse

On en trouve sur tous les étals lors des foires. Le miel fait partie du patrimoine culinaire de la Corse. Terre d’apiculture depuis des milliers d’années, l’Île de Beauté offre différentes variétés de miel, telles que :

  • Miel de printemps : il s’agit d’un miel issu des pollens recueillis dans les vallées et plaines.
  • Miel de maquis printemps : comme son nom l’indique, il s’agit d’une variété de miel dont la cueillette s’effectue au printemps. 
  • Miellat du maquis : ce miel plutôt épais et visqueux a une couleur qui varie de brun foncé à noir. Il est récolté dans des zones plutôt boisées.

Certains miels de Corse possèdent une AOP avec un cahier des charges attestant du savoir-faire qui allie tradition et technicité. Cette appellation vous permet d’identifier la qualité et l’origine du miel.

Saut de paragraphe

Les canistrelli

Qu’ils soient nature, à l’anis, au chocolat ou au citron, les canistrelli sont généralement les biscuits que l’on emporte dans nos valises au retour de vacances pour les partager avec nos proches.

Ces petits gâteaux secs constitués principalement de farine et de sucre se trouvent souvent sous différents arômes selon les préférences. Du Cap Corse à l’Extrême-Sud, le matin au café ou lors d’un petit creux en fin de journée, le canistrellu se trouve partout sur l’île à toute heure de la journée.  

Saut de paragraphe

La confiture

La Corse fait partie de ces régions parmi les plus adaptées pour la production de fruits. Son climat idéal permet d’offrir des fruits riches en saveurs, parfaits pour en faire des confitures

L’une des confitures les plus incontournables de l’île est probablement la confiture de clémentines corses. Les clémentines corses sont caractérisées par leur petite taille et leurs quartiers juteux. Les plus mûres sont sélectionnées pour obtenir une confiture d’exception que l’on l’accompagne souvent d’un fromage de chèvre ; le caractère du fromage en est adouci.  

On peut retrouver sur les étals des marchés les confitures de figues qui présentent des caractéristiques similaires ; le côté sucré-salé du mariage avec une tomme de chèvre reste un must-try si ce n’est pas encore fait.

Côté douceurs automnales, la confiture de châtaigne fait partie du patrimoine gastronomique de l’île. Ce fruit d’automne riche en magnésium, vitamine B et potassium décline ses bienfaits en confiture pour accompagner vos plats sucrés ou salés.

Saut de paragraphe

Les vins

Nous ne pouvions pas terminer ce top des spécialités sans mentionner les vins corses.
Bien qu’ils soient à consommer toujours avec modération, les vins corses sont gages de qualité avec l’Appellation d’Origine Contrôlée, aussi connue sous l’acronyme français A.O.C.

Nous retrouvons sur l’Île plusieurs cépages de qualité, divisés en 9 grandes catégories :

  • A.O.C Vin de Corse : produit principalement sur la côte Orientale dans le triangle Bastia, Corté et Aléria
  • A.O.C Vin de Corse – Calvi : production située entre Calvi et Ile-Rousse
  • A.O.C Vin de Corse – Coteaux Du Cap Corse
  • A.O.C Vin de Corse – Figari
  • A.O.C Vin de Corse – Sartène
  • A.O.C Vin de Corse – Porto-Vecchio 
  • A.O.C Ajaccio
  • A.O.C Patrimonio
  • A.O.C Muscat de Cap Corse

Il demeure cependant des cultures viticoles qui ne font partie d’aucune de ces appellations. Il existe en effet deux autres types d’appellations européennes : Vins Sans Indication Géographique (VISG) ainsi que Indication Géographique Protégée (IGP). L’appellation IGP est un signe de qualité qui couvre la totalité de la surface de l’île, ce sont généralement des productions plus personnelles avec des cuvées qui ne suivent pas le cahier des charges des AOP/AOC. Les VSIG font également partie de ces vignobles qui préfèrent ne pas entrer dans le cahier des charges, tout en offrant un cépage de qualité.

Que vous visitiez les régions aux alentours de Bastia, Ajaccio, Ile Rousse ou Porto-Vecchio, vous trouverez toujours un bon cru à déguster lors de votre passage sur l’île.

La Corse regorge de spécialités culinaires, notre liste non-exhaustive vous permet d’en découvrir tout un panel : du salé au sucré, de l’entrée au dessert en passant par le vin d’accompagnement.

Et vous, quelles spécialités corses sont vos préférées ?