Les plus belles piscines naturelles de Corse

Dans notre dernier article nous vous avions parlé de vos quatre meilleures raisons de venir en Corse cet été après le confinement : la proximité, la gastronomie, les paysages et enfin les activités.
Aujourd’hui ce sont ces deux derniers points qui nous intéressent particulièrement. Si nos articles sur les plus belles plages de corses et les criques paradisiaques ne manquent pas, il ne faut pas oublier qu’en été, en Corse, il est possible de se rafraîchir, de se baigner et de profiter de l’eau de bien des manières. 
Nichées au cœur d’une montagne, serpentant dans le creux d’une vallée, plus intimiste et secrète que les côtes, les rivières de l’île ou « fiume » en langue corse, ont tout ce qu’il faut pour plaire. Loin de la fréquentation des plages, derrière un feuillage, une montagne ou un rocher, les rivières s’offrent aux amateurs de la Corse sauvage et discrète. Alors, faites attention la prochaine fois que vous vous promenez le long d’un cours d’eau, qui sait ce qui se cache derrière ces branches ou ce rocher aux formes mystérieuses ?  Pour trouver son bonheur il ne faut pas hésiter à sortir des sentiers battus, à marcher quelques minutes de plus, à remonter le cours d’eau sur quelques mètres supplémentaires.

Vous ne serez pas déçus.

Saut de paragraphe

La Restonica

Nous commençons cette liste par un classique, aussi bien apprécié par les locaux que les vacanciers, dans l’une des plus célèbres vallées de l’île : la Restonica.
Longue de 18km, la vallée prend sa source à l’ouest du Monte Rotondu et constitue le déversoir naturel du célèbre lac de montagne du Melu (nous vous conseillons fortement la randonnée Melu-Capitellu). Son nom viendrait d’une légende qui raconte qu’il y a plusieurs milliers d’années, après une sécheresse exceptionnelle, toutes les rivières de l’île auraient été asséchées. Toutes, sauf une, la Restonica, qui resta « unique » (ou resta unica en corse).
Facilement accessible à pied comme en voiture et nichée derrière l’ancienne capitale de l’île, Corte, elle offre un nombre incalculable de piscines naturelles et de vasques d’eau limpide qui rivalisent de beauté pour le plaisir des petits et grands. N’hésitez pas à vous garer un peu plus loin et marcher un peu plus pour trouver votre petit coin de paradis à l’écart de l’agitation ambiante. Si vous êtes chanceux vous pourrez y observer plusieurs espèces protégées comme l’emblématique aigle royal ou encore la truite de rivière (ou macrostigma), une espèce endémique de l’île.
C’est l’occasion idéale de (re)découvrir le maquis corse et de randonner à l’ombre des arbres le long d’un cours d’eau.

 

Une fois votre baignade terminée profitez-en pour visiter la ville de Corte et son célèbre nid d’aigle. Une petite faim ? Pas de panique, ce ne sont pas les points de restauration qui manquent, dans la vallée comme dans la vieille ville.

Saut de paragraphe

Le Vecchio

Affluent droit du Tavignanu, le très prisé Vecchio traverse le centre Corse et regorge de vasques magnifiques. La rivière prend sa source dans la forêt de Vizzavona entre le Monte d’Oru (où deux empreintes de mains d’or sont dissimulées) et la Punta dell’Oriente qui surplombe Vizzavona, Boccognano et plus bas la Gravona, et s’écoule sous le célèbre pont Eiffel. Construit au 19ème siècle et inscrit aux monuments historiques, cet édifice ne laisse pas de marbre !Si vous êtes chanceux vous pourrez même apercevoir le train Ajaccio-Bastia le traverser à toute vitesse.Revenons-en aux au cœur de notre sujet, les piscines naturelles. Alors, où faut-il s’arrêter pour piquer une tête dans ces eaux limpides ? Vous avez amplement le choix : directement sous le pont Eiffel ou sous le pont routier emprunté par la T20, dans la forêt du Verghjellu plus en amont ou encore en aval du côté de Venaco et Noceta. Au menu : vasques de toutes tailles, eau transparente, sauts pour petits et grands, petites plages de sable pour les plus chanceux, bains de soleil, exploration de cavités, escalade de rochers, etc.
N'oubliez pas de vous munir de chaussures, en certains endroits la descente peut être légèrement abrupte. En plus des piscines naturelles, la vallée vous offre des panoramas à couper le souffle avec une vue grandiose sur le vivariais et le vénacais. 

Saut de paragraphe

La Vallée du Fangu

 

Située en Balagne près de Galeria, dans la partie Nord-Ouest de la Corse, la vallée du Fangu abrite des piscines naturelles en granit rose qui font le bonheur de nombreux vacanciers chaque année. Le Fangu est un petit fleuve côtier qui prend sa source sur le versant occidental du Capu Tafunatu, la fameuse montagne percée. Son embouchure fait partie du site naturel de la vallée du Fangu, réserve de biosphère de l’UNESCO qui part du niveau de la mer pour atteindre 2556m d’altitude !
La réserve et la vallée accueillent une faune fournie (oiseaux, amphibiens, reptiles, etc). Les forêts de chênes verts y côtoient des paysages rocheux abrupts de haute vallée qui abritent les territoires du fameux Gypaète barbu et du mouflon corse, toutes deux espèces endémiques. Son eau plus chaude que celle du Vecchio ou de la Restonica ravira les plus frileux.
La côte est tellement proche que vous pourrez piquer une tête en rivière puis dans la mer, et ça dans la même journée !

Une fois votre baignade terminée, de nombreuses randonnées s’offrent à vous.
Petite préférence pour la balade de la chapelle Notre-Dame de la Serra qui se conclut par une vue à couper le souffle sur la baie de Calvi.
La Balagne, autrefois appelée grenier de la Corse, est une micro-région dont la réputation n'est plus à faire, alors profitez-en pour faire le tour de ses vieux villages pittoresques en suivant notre guide, dépaysement garanti. 

Saut de paragraphe

Solenzara

Même si vous n’avez jamais mis un pied en Corse (il faudrait y remédier),  ce nom vous dit sûrement quelque chose. Et pour cause, Solenzara, en plus d’être un très beau village côtier et une base militaire, est le titre d’une des chansons corses les plus connues dans le monde, reprise par de nombreux artistes comme Tino Rossi, Enrico Macias ou encore Iggy Pop avec le tube « in the death car » qui reprend la mélodie de Solenzara.
Alors, seraient-ce les piscines naturelles de cette petite commune de Corse-du-Sud qui ont poussé Regina et Bruno à chanter cet amour ?  
Et oui, en plus d’être un village au charme indéniable, Solenzara est aussi un petit fleuve côtier qui s’écoule depuis les gorges de la Vacca sous le regard bienveillant des emblématiques aiguilles de Bavella.
Le fleuve offre un vaste choix de piscines naturelles réputées pour leur vert émeraude comme la Punta di Malanda et ses splendides cascades.
De nombreux plongeoirs naturels creusés à même la roche rendent les lieux très ludiques, petits et grands y trouveront sans aucun doute leur bonheur.

Saviez-vous que l’un de nos bateaux, le Jean Nicoli, tient son nom d’un résistant Corse né à Solenzara ? Jean Nicoli est une figure historique de la résistance Corse durant la Seconde Guerre Mondiale. Il n’aura de cesse de se battre pour libérer son île natale si chère à son cœur. Pensez-y lorsque vous monterez à bord du bateau éponyme pour une traversée agréable vers la Corse.

Saut de paragraphe

La forêt d’Aïtone et les gorges de Spelunca

Proche du village d’Evisa, dans l’arrière-pays Corse qui domine Porto et son emblématique marine, se cache un véritable joyau naturel qui n’aura aucun mal à vous convaincre. La Forêt d’Aïtone et ses alentours font partie des plus beaux paysages du sud de l’île. Au cœur d’une vaste forêt de 4000 hectares se cache une quantité impressionnante de torrents et de piscines naturelles qui n’attendent que vous. Lors de votre marche pour vous y rendre vous pourrez apercevoir une grande diversité d’arbres : des pins laricio (pin de Corse ou pinus nigra var.corsicana), une espèce endémique de l’île, des châtaigniers, des hêtres, des chênes ou encore des houx (attention à ne pas se piquer). Une petite randonnée à l’ombre de ces vigilants gardiens vous attend avant de pouvoir accéder à votre coin de paradis, un véritable bonheur en plein été.
Vous y apercevrez sans doute les fameux cochons sauvages, des vaches, des reptiles et un certain nombre d’oiseaux. Pour les plus chanceux d’entre vous et si vous faites preuve de patience, la sittelle corse ou picchjarina sorda en corse, un étonnant passereau sauvage au plumage gris doté d'un long bec pointu, montrera peut-être le bout de son bec, perché sur un pin laricio en hauteur.

Une fois arrivés à destination il ne vous reste plus qu’à choisir quel coin de baignade vous plaît le plus.  À noter : bien que bucoliques et paradisiaques, les vasques de la forêt d’Aïtone sont très, mais alors très, rafraîchissantes. L’eau n’y atteint que 11° et ce même l’été, avis aux moins frileux pour y piquer une tête.

Saut de paragraphe

Vizzavona et la Cascade des anglais

Nous terminons cette liste par un grand classique très prisé par les vacanciers du monde entier chaque année : la Cascade des anglais. Nichée au creux d’un vallon en aval du col de Vizzavona, c’est un haut lieu touristique de l’île qui vaut le détour. Au programme : succession de cascades, vasques en tous genres, forêt de hêtres, panorama grandiose sur la vallée et les sommets qui la surplombent, et bien sûr le plein de bonnes sensations.
Située à 1130m d’altitude, la Cascade des anglais c’est avant tout une pause rafraîchissante. Cela dit, rien de tel que se tremper dans une eau bien fraîche par une chaude journée d’été.

Petit plus, en entamant l'ascension de la Cascade des anglais, vous allez emprunter un morceau du célébrissime GR20, alors suivez les marquages rouges et blancs !

Et en dehors de la baignade, de la sieste à l’ombre des pins et du bain de soleil, que pouvez-vous y faire ? La cascade est située en aval de la forêt communale de Vizzavona qui abrite notamment :

  • Un parc accrobranche avec de multiples parcours ludiques pour petits et grands, aussi bien pour débutants que confirmés
  • Plusieurs randonnées vers le Monte d'Oru, le village de Vivario, le Col de Vizzavona,  les bergeries de Capanelle ou de Grotelle, la punta Dell’oriente et le Bocca Palmente (dont nous avons parlé brièvement en ouverture de cet article), ou encore  le sentier de la femme perdue qui traverse une partie du GR20 Sud.
  • Le village de Vizzavona avec plusieurs hébergements, une gare ferroviaire, des points de restauration, etc.
  • Deux forts français du 18ème siècle, uniques en Corse, qui permettaient de contrôler et garder l’axe principal qui reliait le Nord au Sud de d’île : le Fort de Vaux à Vizzavona et le Fort de Pasciola au-dessus du village de Vivario.

Vizzavona, en plus d'être le nom d'un de nos bateaux,  est historiquement la seule station touristique de montagne de Corse ? C’était à l’époque un haut-lieu de villégiature de la bourgeoisie britannique, qui venait en train depuis Ajaccio pour profiter du bon air de montagne, d’où le nom de Cascade des anglais. On retrouve encore aujourd’hui les vestiges de ce passé glorieux de la « belle époque » comme le très beau « grand hôtel de Vizzavona ».  

Saut de paragraphe

Et voilà nous en avons fini avec cette liste non exhaustive des plus belles piscines naturelles de Corse, et ce, juste à temps pour que vous puissiez en profiter cet été entre deux activités.
Alors qu’allez-vous privilégier ? La rivière de montagne avec son eau fraîche, ses hauts sommets et ses panoramas grandioses ? La rivière de bord de mer avec son eau chaude et sa végétation luxuriante ? Mais pourquoi choisir ? Que vous soyez sportif ou amateur de farniente, petit ou grand, frileux ou non, aimiez la foule ou le calme, les rivières de Corse ont absolument tout pour plaire. 

Faites-en l’expérience vous-même, emportez cette liste avec vous cet été et glissez-vous dans l’eau des piscines naturelles de l’île, y compris celles que nous n’avons pas pu citer dans cet article. 

Retrouvons-nous pour le prochain article de notre blog ... de notre côté nous allons piquer une tête en rivière.