La route des vieux villages de Balagne

La Balagne, douce région du Nord-Est de la Corse, lovée entre la montagne et la mer, de Calvi à Île Rousse, avec son littoral bordé de plages réputées (et d'autres moins connues) et son arrière-pays (autrefois appelé "Jardin de la Corse"), planté d’oliviers, d’agrumes, de figuiers… La route dessert une guirlande de petits villages médiévaux accrochés à flanc de colline (pour s’éloigner des attaques des barbares venus de la mer). Certains s’imposent comme des étapes incontournables : San Antonino, Lumio, Pigna, Corbara, Speloncata, Monticello....

Si vous voulez en savoir plus sur cette très belle sous-région et tout ce qu'elle a à offrir, n'hésitez pas à visiter le site de l'office du tourisme de la balagne : https://balagne-corsica.com/
Aller, petit tour d'horizon de ces villages uniques !

 

San Antonino

Le plus haut et le plus ancien village de Balagne, tel un véritable nid d’aigle aux belles maisons imposantes collées les unes aux autres, enroulées comme en spirale, autour d’un piton granitique. Au détour de ruelles pavées et des galeries voûtées, on découvre un ancien pressoir, un four à pain, des pierres gravées… et un peu à l’écart du village, l’église et une petite chapelle. Tout au sommet, on accède aux ruines d’un donjon qui domine fièrement toute la Balagne avec une vue époustouflante à 360°. 

Lumio

"Village de lumière", perché sur une butte entourée d’oliviers et de palmiers, avec ses belles maisons en granit rose, ses petites rues piétonnes en pente, son église baroque avec ses orgues et sa tour clocher, sa chapelle romane… Un village comme un refuge, baigné de soleil, avec une vue rare sur le golfe de Calvi. 

Pigna

Un village aux allures de carte postale, bâti sur un piton rocheux, face à la baie d’Algajola. Célèbre pour ses vieilles maisons de pierre, ses volets bleus azur, et ses ruelles piétonnes, le village a été patiemment restauré, selon les techniques anciennes et héberge une communauté de musiciens et d’artisans. Un village étonnamment vivant !

Corbara

Ce grand village était la capitale historique de la Balagne. Fier de son histoire, il abrite de nombreux trésors : une église baroque classée monument historique, un Musée du Trésor, une chapelle, un superbe couvent du XVe siècle, les ruines d’un château, et un centre-ville ancien, avec ses étroits passages, ses dédales de ruelles, ses rampes pentues, ses fontaines et ses maisons hautes, étagées face à la mer… le tout dans une belle végétation d’oliviers et de figuiers.

Speloncata

Le « village des grottes » domine la Balagne. C'est un village qui se mérite : construit au XIe siècle pour se défendre des envahisseurs, il offre des maisons hautes aux fenêtres étroites, des placettes pavées, un dédale de ruelles en escalier pour se perdre… et une magnifique église baroque. 

Monticello

Au milieu des oliviers, le cœur du village groupé autour de son église est préservé, comme confidentiel avec ses ruelles étroites et ses passages voûtés… Les ruines du château du XIIe siècle, les nombreux monuments, chapelles et sites archéologiques attestent de l’importance du village dans l’histoire de la Corse. 

Tous ces villages, plus pittoresques les uns que les autres, invitent à partager un peu de leur histoire, tout en découvrant un panorama magnifique. On se laisse tenter ?