L’extrême Sud de la Corse

Territoire exceptionnel entre mer et montagne, la pointe Sud de la Corse, ou «extrême Sud » n’a pas fini de faire rêver. Une gastronomie réputée, des confréries religieuses, une histoire millénaire, un terroir de qualité et des monuments historiques à la pelle, l’extrême Sud ne vous laissera pas de marbre. Cet été, embarquez avec CORSICA linea pour découvrir cette micro région si particulière.

 

L’extrême Sud, une micro région à part

L’extrême Sud est une micro région corse qui comprend la pointe Sud de l’île, elle s'étend de Roccapina (sur la commune de Sartène) à Porto-Vecchio, et propose un panel de paysages et de couleurs que l’on retrouve rarement ailleurs en Corse.
Si toutes les micro régions de Corse sont uniques et offrent une expérience différente, force est de constater qu’on peut leur trouver plusieurs points communs comme  la prédominance de la montagne et des massifs ou la couleur de la roche granitique. C’est ici que l’extrême Sud se démarque, la montagne y est moins présente, la roche majoritairement calcaire (notamment sur Bonifacio et ses célèbres falaises), le paysage y est plus vallonné avec de nombreuses plaines et collines qui offrent une palette de couleurs unique.

L’extrême Sud est historiquement une micro région à forte tendance agricole avec une production viticole importante.
Par sa géographie et ses paysages exceptionnels, sa côte digne des caraïbes, elle est également l'une des régions les plus touristiques de l’île. 

Saut de paragraphe

Plages de sable blanc et eau turquoise 

D’ailleurs, parlons-en de ces plages, car qu’est-ce que serait l’extrême Sud sans ces joyaux ? Toute la côte, de Figari à Porto-Vecchio en passant par Pianottoli ou Bonifacio, regorge de plages et de criques toutes aussi paradisiaques les unes que les autres. Certaines de ces plages idylliques ont été à plusieurs reprises élues plus belles plages d’Europe et de France. On pense notamment à la célébrissime Palombaggia présente sur les cartes postales et les sites de voyage du monde entier avec ses emblématiques pins parasols. Mais l’extrême Sud c’est aussi Roccapina et son célèbre Lion sur la commune de Sartène, la Rondinara, Piantarella, le Petit et Grand Sperone, Santa Manza, Pertusato pour Bonifacio, et tant d'autres sur les routes longeant la côte. N'hésitez pas à jeter un coup d'oeil à nos différents articles sur les plus belles plages de Corse pour préparer au mieux votre séjour et passer des vacances réussies en Corse.

Saut de paragraphe

Une gastronomie enivrante 

La gastronomie n’est pas en reste dans l’extrême Sud, notamment pour les amateurs de vin.
La micro région est réputée pour ses domaines viticoles qui proposent une production de grande qualité, et qui tout l’été organisent des visites et dégustations de leurs crus.
A Figari on retrouve le cépage Niellucciu avec un vin rouge robuste qui compte parmi les meilleurs de Corse. Du côté de Porto-Vecchio, on retrouve le même cépage mais avec un rouge plus fruité et équilibré.

Saut de paragraphe

Montagne et activités de nature

Si l’extrême Sud n’a rien à envier à ses voisines concernant le farniente et les plages, la micro région permet des activités en tout genre . Si la montagne n’est pas aussi prédominante que dans les autres régions de l’île, elle n’est pour autant pas en reste et nombreuses sont les randonnées et les activités qui peuvent y être pratiquées. VTT, canyoning, escalade, marche sont autant de choses qui peuvent rythmer vos journées dans l’extrême Sud.
La région est aussi connue pour ses nombreuses rivières à l’eau transparente et ses vasques naturelles propices à la baignade.

Saut de paragraphe

Bonifacio, la cité du vent

 

Commune la plus méridionale de la France Métropolitaine, Bonifacio et sa citadelle trônent fièrement sur un plateau de 60km², véritable veine de calcaire dans un paysage entièrement granitique (comme la majorité de l’île).
La ville surplombe les gorges de Bonifacio, une réserve naturelle qui se trouve entre la Corse et la Sardaigne, qui ne sont éloignées que par 12 km. 

 

 

 

 

 

La Sardaigne depuis Bonifacio
Saut de paragraphe

Les habitations des bonifaciens semblent posées sur la falaise, prêtes à dégringoler le long de la paroi en calcaire pour finir dans la mer. Mais la ville, avec son imposante citadelle, tient et a toujours tenu bon tout au long de son histoire mouvementée. Surnommée la cité du vent, la ville est ses alentours sont sans cesse balayés par de forts vents qui ajoutent une touche surnaturelle à ce lieu chargé d’émotion et d’histoire.

Quelques activités à y faire absolument :

Balade dans les ruelles étroites, visite de la haute-ville, de la citadelle génoise et des remparts, descente et ascension de l’imposant escalier du Roi d’Aragon, visite des différents lieux religieux, tour en bateau dans les gorges de Bonifacio pour admirer le lieu depuis la mer et visiter les nombreuses grottes dans la falaise, visite du phare de la Madonetta et de Pertusato, snorkeling près du gouvernail de la Corse (un imposant bloc de calcaire à l’extrême sud de la pointe de Pertusato), visite des emblématiques îles Lavezzi etc. 

Le saviez-vous ?  Ulysse et ses compagnons, lors de l’Odyssée contée par Homère, auraient pu se réfugier dans Bonifacio, ainsi l’Odyssée raconte "ce port bien connu des marines : une double falaise, à pic et sans coupure, se dresse tout autour, et deux caps allongés qui se font vis-à-vis-au-devant de l’entrée en étranglent la bouche», étonnante ressemblance avec notre Bonifacio et ses falaises imposantes non ?

Saut de paragraphe

Nous espérons que ce petit aperçu de tout ce que l’extrême Sud peut proposer vous a plu et que vous êtes bien décidés à (re)visiter cette micro région au charme indéniable, à la gastronomie exquise, aux plages paradisiaques, aux imposantes roches rouges aux formes délirantes, à son emblématique Bonifacio dernier rempart de l’île sur sa falaise à la blancheur éclatante. Bon voyage !