Île Rousse : à la découverte de la cité Paoline

Île Rousse est avec Calvi l’une des deux grandes cités de la région touristique de Balagne. Elle est la porte d’entrée la plus “classique” pour découvrir la région et toutes les richesses qu'elle abrite, que ce soit en bord de mer ou dans l’intérieur. Partez à la découverte de la cité Paoline pour un séjour unique en Balagne. 

Saut de paragraphe

Une ville antique à l’histoire récente 

L’histoire d'Île Rousse est assez singulière en Corse. Certes des traces d’occupation antique témoignent de l’existence des cités phéniciennes et romaines, mais c’est à Pasquale Paoli que l’on doit l’émergence de ce port et de la cité qui l’entoure. Le “Père de la Patrie” (U Babbu di a Patria en corse) avait décidé de créer à l’abri des îles rousses un port et une ville afin de lutter contre sa voisine Calvi, restée fidèle aux génois (le fameux Civitas Calvi semper fidelis). Le but était donc de posséder un port militaire mais surtout un port commercial pour exporter les richesses agricoles de la région, considérée comme l’un des greniers de la Corse. C’est ce même port de commerce qui accueille aujourd'hui les ferries venant de Marseille.  

Saut de paragraphe

À découvrir dans la ville

Bien sûr, la ville est fortement marquée par la naissance de son port, et compte de nombreux lieux rappelant son illustre créateur. La place principale qui porte le nom de Pasquale Paoli est le point de départ pour toutes les balades en centre-ville. Au pied de la très belle église Immaculée Conception, à l’ombre des superbes palmiers, vous pourrez choisir d’aller flâner dans les différentes ruelles commerçantes et de profiter des petites rues pour découvrir une architecture d’inspiration florentine des plus élégantes. À ne pas manquer, le marché couvert d’Île Rousse, pour son architecture et pour l’animation le matin mais aussi la balade vers la pointe de la Pietra et sa tour pour profiter de couchers de soleil exceptionnels. Au détour de ces ruelles vous tomberez sans nul doute sur la superbe plage de Marinella.

Saut de paragraphe

Plages de rêve en plein centre ville

En effet, Île Rousse (Isula Rossa en corse) fait partie de ces villes de l'île qui ont la chance de posséder une grande plage de sable fin dans l’hyper centre. Accessible en moins de 2 minutes depuis la place centrale, la plage de Marinella est bordée par une très agréable promenade.  Elle permet de découvrir tout le front de mer, les différents établissements de plage qui s’y trouvent et de choisir son coin de sable pour une baignade dans des eaux d’une rare limpidité. À deux pas du port, la plage d’Île Rousse accueille une école de voile et des activités nautiques qui vous permettront de découvrir par la mer des côtes de la région. Île Rousse possède d’autres plages très réputées, qu’il faudra rejoindre en voiture ou grâce au Trinichellu, le petit train reliant Île Rousse à Calvi, et servant de “train des plages” pendant la saison : les plages de Bodri et Ghjunchitu à l’ouest. Ces petites criques visibles depuis la nationale sont de véritables petites merveilles de sable blanc.  

Saut de paragraphe

Un arrière pays extrêmement riche

Amateurs de panoramas à couper le souffle, d’églises de style baroque exceptionnelles, d’artisans d’art authentiques et de tables à découvrir, cette partie est pour vous ! La Balagne est une région touristique d’une rare richesse. En plus d’un bord de mer exceptionnel, elle jouit d’un arrière pays constitué de villages tous plus beaux les uns que les autres aux pieds des plus hauts sommets de l’île. Cette région de moyenne montagne, est constituée de villages accrochés à des pics donnant de véritables tableaux vivants. 

Depuis Île Rousse, la visite de Monticello s’impose. Le point de vue sur la région depuis la place centrale est remarquable, tout comme l’est l’organisation de ce très beau village. Il est très fortement conseillé de consacrer une ou plusieurs journées à la découverte de ces vieux villages de Balagne, en suivant par exemple l’itinéraire de la Route des Artisans ou en en flânant tout simplement. Aucun ne vous décevra. Si votre temps est limité, les immanquables sont Pigna, Sant’Antonino, Speloncato ou Feliceto.