Bonifacio, la cité millénaire

Partez à la découverte de Bonifacio, la cité millénaire joyau de l'extrême sud de la Corse

Bonifacio est sans aucun doute l’un des lieux touristiques les plus connus de Corse, et ce n’est que justice tant cette ville est unique. A la fois par sa situation, perchée sur les hautes falaises calcaires qui font face à la Sardaigne toute proche, mais aussi grâce à sa marine, véritable fjord étroit et profond, et avec l'aide des nombreux commerces et animations estivales, la cité est dotée d'un pouvoir d’attraction incomparable et totalement justifié.

Voici quelques pistes pour découvrir la ville.

Saut de paragraphe

Une histoire tumultueuse

La ville de Bonifacio tiendrait son nom de son fondateur, le marquis Boniface, acquit en l'an 830, mais des traces d’occupation romaine témoignent d’une présence antique dans la région, la ville semblant dater de plus tôt encore dans l'histoire.
C’est d'ailleurs dans le calcaire de l’entrée de la ville (Araguina) que l’on a retrouvé la trace de vie la plus ancienne en Corse : la Dame de Bonifacio (exposée au musée de Lévie) âgée de 8500 ans ! On retrouve aussi mention des falaises et du goulet caractéristiques de la ville dans l’Odyssée d’Ulysse, qui y fit sans doute escale.
La ville fut plus tard sous domination pisane, puis génoise, convoitée par les aragonais (d’où le fameux escalier), les français, les allemands etc. Cette place forte dut sans cesse se défendre des tentatives d’invasions tant sa position est stratégique, ce qui explique les fortifications de la haute ville, que vous découvrirez lors de votre séjour.

Saut de paragraphe

Les deux villes de Bonifacio

Dès l'entrée de la ville, on saisit rapidement comment s'est organisée cette cité atypique.
La partie basse, située dans le goulet est appelée la Marine. Composée du port de commerce et du port de plaisance, les quais - très animés l'été - sont également le point de départ des promenades en mer permettant de visiter le Golfe.
Sur ce tout petit port, on trouve de très nombreux restaurants, bars et glaciers ainsi que des commerces permettant de découvrir l'artisanat et les spécialités locales. Et ce n'est pas à la nuit tombée que le Port désemplit, il revêt alors un visage très festif, et accueille habitués et vacanciers amateurs de la nuit, entre yachts de luxe et établissements branchés.

La haute ville, blottie entre les fortifications de la citadelle, propose une ambiance différente. Dans les ruelles très étroites, vous aimerez déambuler et découvrir les curiosités de cette ville millénaire. De nombreux édifices religieux méritent une visite, comme l'église Sainte Marie Majeure, point central de la haute ville. L’accès à la citadelle peut se faire à pied, par la “montée du Rastello” depuis les quais. On pénètre alors dans la ville fortifiée par la “Porte Génoise” et son pont-levis très impressionnant. La visite (payante) du bastion de l’Etendard est vivement recommandée pour découvrir la vie et l’histoire de la cité.
Autres curiosités à découvrir absolument depuis la haute ville, les escaliers du Roi d’Aragon, creusés à même la falaise, qui permettent de rejoindre la mer (après quelques 187 marches) et une corniche offrant un point de vue aussi spectaculaire qu'original. Le cimetière marin, situé à l’extrémité des falaises, vous fera découvrir les chapelles funéraires très spécifiques à la Corse, et vous offrira une vue exceptionnelle sur la Mer.
Plus d’informations sur les différentes visites sur le site de l’Office du Tourisme.

Saut de paragraphe

Les immanquables et bons plans de Bonifacio

Les spécialités culinaires

Impossible de passer à Bonifacio sans en goûter la spécialité, “Les aubergines à la Bonifacienne”.
On y déguste aussi le fameux “ Pain des morts”, pain originellement confectionné pour être dégusté et partagé le lendemain de la Toussaint, mais l'on en trouve maintenant toute l’année.
Bien évidemment, les nombreux pécheurs ramènent quotidiennement dans leurs filets du poisson frais et des langoustes, et côté gourmandise, le Corail de Bonifacio est une confiserie à tester sur la marine.

Le Corail de Bonifacio

Il existe encore à Bonifacio de vrais corailleurs qui plongent pour récolter l’or rouge de Méditerranée. Ils possèdent encore pour certains leurs propres ateliers de confection et boutiques de vente, vous proposant de ramener un bijou authentique et original en vrai corail de Bonifacio.

Pertusato et les falaises

Pour avoir un point de vue différent de la ville, rien ne vaut la promenade le long des falaises en direction du phare et sémaphore de Pertusato. Un sentier permet une découverte à pied depuis le col Saint Roch. Sinon, en prenant la direction de Piantarella et Spérone (et son fameux golf), la route offre de somptueux panoramas avec des espaces aménagés pour la photo.

Les îles Lavezzi

Entre la Corse et la Sardaigne se trouvent les îles Lavezzi. Aujourd’hui totalement protégée et classée en réserve naturelle, cette merveille du patrimoine corse permet de découvrir un paysage quasi vierge, l'île abritant le mémorial de la Sémillante. Elles se visitent depuis Bonifacio grâce aux nombreuses compagnies de promenades en mer. Il est aussi possible de partir à la découverte de l’archipel sur des Stand Up Paddle au départ de la plage de Piantarella. Il s’agit d’une activité encadrée et accompagnée par un bateau de l’école organisatrice (plus d’infos sur le site Bonifacio Windsurf).

Bonifacio et les plages

Quand on projette de découvrir l’extrême sud de la Corse, les plages tiennent souvent une part importante dans les motivations exprimées. Bonifacio ne compte pas moins de 25 superbes étendues de sable, dont certaines très connues comme La Rondinara (entre Porto Vecchio et Bonifacio), Sperone ou La Tonnara, et d’autres un peu moins médiatisées, toutes méritant vraiment d’être visitées : la grande plage sauvage de Balistra à l’est, la petite plage de Paragan, la superbe baie de Canetto dans le golfe de Sant’Amanza, la plage de Calalonga etc…( plus d’infos sur les plages de Bonifacio).