La clémentine corse à l'honneur

13 déc. 2019

La clémentine joue un rôle-clé dans l'économie corse, de sa production agricole en passant par son conditionnement et son transport jusqu'à sa commercialisation.

Saut de paragraphe

Comme chaque année, CORSICA linea est l'un des transporteurs pivots de cet agrume, implanté en Corse en 1925 et désormais cultivé par 144 producteurs à raison de près de 30 000 tonnes / an. Depuis le début de la saison à la mi-octobre, CORSICA linea a d'ores et déjà transporté près de 9 000 tonnes de clémentines.

Focus sur l’agrume « fétiche » de l’Ile de Beauté.

Saut de paragraphe

La clémentine corse, labellisée IGP 

Unique clémentine de France cultivée et récoltée de manière traditionnelle (à la main), principalement en plaine orientale, c’est en février 2007 que la clémentine corse obtient le label IGP. Ce label constitue le garant officiel de la qualité des produits concernés et de leur lien étroit avec leurs territoires dans les phases de production, de conditionnement et de transformation. Un gage d’excellence, protecteur de l’origine de ce produit, qui bénéficie de conditions climatiques exceptionnelles en Corse – grâce à un climat tempéré et une pluviométrie et une hygrométrie plus élevées que dans d’autres régions de productions méditerranéennes.

Saut de paragraphe

Une filière résolument tournée vers l’avenir

Aujourd’hui, la filière se lance de nouveaux défis à horizon 2020, notamment dans la perspective d’une montée en puissance de l’agriculture biologique, d’une plus forte promotion du terroir. Une évolution en lien avec celle des modes de consommation, de plus en plus axés sur des valeurs environnementales, sociales (production locale, bien-être des travailleurs) et nutritionnelles.

Saut de paragraphe

La filière « agrumes » en Corse : l’atout précieux de l’INRA

Si elle est caractérisée par le poids prépondérant des clémentines, la filière « agrumes » en Corse est complétée par la culture des pomelos, mais aussi des cédrats, citrons, oranges et kiwis.

Située sur la côte Nord-Est de la Corse, à San Giuliano, l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) développe, depuis les années 60, un remarquable panel d’agrumes : oranges, citrons, clémentines, pamplemousses, mais aussi bergamote, calamondin, kumquat, cédrat, citron caviar ou encore main de Bouddha, etc. Pas moins de 800 hectares d’agrumes sur 13 hectares de vergers, plus de 5000 plantes, arbres ou arbustes à fruits comestibles ou non, etc. sont cultivés et forment un véritable trésor de biodiversité au cœur de la Corse.  A cet égard, cette collection constitue pour les chercheurs un précieux répertoire en Europe relatif à la biodiversité des agrumes.

 

Voir une autre actualité

Nos actualités