Ajaccio


© Pixel & Création Ajaccio

La “Dolce Vita” à l’ajaccienne, voilà ce qui vous attend en débarquant dans la plus grande ville de Corse.
Au fond de son majestueux golfe, la ville a su conserver cette douce sensation de vie méditerranéenne sans pour autant se priver de tous les avantages du ville moderne.

Débarquer à Ajaccio, c’est aussi tout de suite s’immerger dans les vacances en Corse : les terrasses de café, les places ombragées, les plages de sable blanc, les monuments historiques, les marchés plein de saveurs, pas de doute vous êtes arrivé sur l’île de beauté.

L’histoire impériale de la ville

Ajaccio a été fondée par les génois, du moins dans sa forme moderne. C’est eux qui ont installé en 1492 la citadelle marquant toujours l’entrée du port d’Ajaccio.
Ils ont aussi donné à la cité son aspect si caractéristique des villes génoises, avec des rues étroites et colorées comme vous le retrouverez à Bastia, Calvi ou Porto vecchio.
L’histoire de la ville à pris un tournant inattendu le 15 août 1769 avec la naissance du petit "Napoléon Bonaparte", qui deviendra l'empereur des français et dont la renommée anime toujours sa ville natale. Cours Napoléon, rue du roi de Rome, avenue du 1er consul, place Austerlitz, autant de noms de rues qui rappellent à tous le sens de la cité impériale.

Ajaccio, haut lieu du tourisme en Corse

La ville d’Ajaccio a tout pour être l’une des villes principales du tourisme en Corse.
Avec un micro climat unique et des plages dès le centre ville, la ville est une vraie station balnéaire à découvrir toute l’année.
Vous serez charmé par l’organisation de la ville autour de grandes places et promenades où il fait bon déjeuner en terrasse.
La ville compte aussi de nombreux commerces permettant tous les achats de souvenirs mais aussi les plus belles marques et le meilleur de l’artisanat corse.

A ne pas manquer à Ajaccio

La maison Bonaparte

La maison natale de Napoléon Bonaparte est aujourd’hui un musée dont la visite très agréable informe parfaitement sur la vie de la famille au moment du règne du plus célèbre des corses.

Le musée Fesch.

Visible depuis le pont des bateaux lors de l’arrivée dans le port d’Ajaccio, le musée Fesch est le plus grand musée français après le Louvre consacré à la peinture Italienne du XVI au XVIII siècle. Le cardinal Fesch était l’oncle de Napoléon, ce qui explique que vous retrouverez son nom partout en ville.

Le marché sur la place des Palmiers ( place Foch)

Présent tous les jours l’été, privilégiez les week-end pour retrouver toutes les saveurs, les odeurs, et les sons d’un vrai marché du sud. Regorgeant de vie et d’excellents produits, c’est un lieu de visite “obligatoire” où se mêlent visiteurs et insulaires.

Les îles sanguinaires

Au bout de la route des Sanguinaires se trouvent les îles du même nom. Classées “Grand site de France”, elles sont incontournables dans la visite d’Ajaccio.
La balade à pied vous permettra aussi de profiter du maquis corse.
N’oubliez pas en rentrant de vous arrêter sur l’une des plages mythiques de cette route, avec les célèbres paillotes, véritables institutions pour les ajacciens.