Cap sur le développement durable

Après une première phase de trois années d’existence, marquées par un redémarrage réussi, CORSICA linea entame désormais une nouvelle phase de son développement, avec un mot d’ordre : faire de CORSICA linea une compagnie durable et responsable au service de ses clients.

Réduire l’impact environnemental de nos navires

Acte 1 : Le branchement électrique des navires  à quai

Entre 2019 et début 2020, CORSICA linea réalise le branchement électrique à quai (CENAQ) de ses navires Paglia Orba, Jean Nicoli et Pascal Paoli au départ de Marseille.
Top départ avec le Paglia Orba, premier navire à être équipé du dispositif, lors de son arrêt technique du 8 janvier au 6 février 2019.

Ce dispositif permet :

  • La suppression d’au moins 80 % des polluants atmosphériques 
  • La fin des nuisances sonores et de la vibration des moteurs

Il engendre ainsi une nette amélioration des conditions de vie et de travail des usagers du port, des salariés de la compagnie et des riverains.

D'un budget total de 4 500 000 €, ce projet est financé à hauteur de 30% par la Région Sud et par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). 

CORSICA linea travaille étroitement avec les CCI et les ports de Corse pour moderniser nos infrastructures maritimes en ce sens.

Acte 2 : Les scrubbers

Entre la fin 2019 et le début 2020, CORSICA linea équipera ses navires Pascal Paoli, Jean Nicoli et Paglia Orba, d’un système de lavage des fumées, dit scrubber.

La solution Scrubber Hybrid Ready diminue drastiquement les rejets d’oxyde de soufre - jusqu’à moins 93% - et les émissions de particules - au moins 80% de réduction.  

CORSICA linea anticipe ainsi les évolutions réglementaires en matière de rejets des émissions polluantes en Méditerranée.

Acte 3 : Le Gaz Naturel Liquéfié comme moyen de propulsion des navires

Notre ambition pour 2019 est de réaliser l’achat d’un navire neuf propulsé au Gaz Naturel Liquéfié (GNL), pour une desserte de la Corse innovante et avant-gardiste.

Les atouts du GNL sont majeurs : un rendement énergétique remarquable doublé d’un bilan écologique très positif : réduction des émissions de CO2 de plus de 25 %, quasi absence de rejet d’oxydes de soufre et d’azote, ainsi que de particules fines.

Développer l’emploi local et promouvoir la filière maritime

En tant que compagnie qui fait le lien entre la Corse et Marseille, nous considérons avoir vocation à créer un réseau de partenaires, centré sur des PME et des ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) régionales ou locales plutôt que des grands groupes internationaux. Contribuer au développement du tissu économique local et de l’emploi en Corse comme à Marseille est complètement inhérent à notre projet d’entreprise.

Il est également primordial pour nous de sensibiliser la jeunesse aux métiers du secteur maritime, souvent particulièrement qualifiés et offrant de réelles perspectives de carrières à l’échelle locale. C’est tout le sens de notre partenariat avec le Lycée Professionnel Maritime et Aquacole de Bastia, ainsi qu’avec l’Ecole Nationale Supérieure Maritime – avec qui nous allons créer dès 2020 une session du concours « officier de marine marchande » et « ingénieur maritime » en Corse.

Et toujours le soin apporté au service clients : l’ère de la digitalisation

Tant pour nos clients passagers que fret, nous opérons une vaste digitalisation de nos services :

  • Côté Fret, cela passe, par exemple, par la mise en place d’un portail web dédié pour nos clients, qui peuvent ainsi gérer directement leurs réservations, leurs titres de transport, le suivi de leurs remorques, leurs factures, etc.
  • Côté passagers, toute une série d’innovations seront déployées en 2019. Quelques exemples : modification des réservations directement en ligne, mise en place d’une nouvelle plateforme de marketing « automation » permettant d’optimiser le contenu des SMS et des emails vers les différentes typologies de clients, pour une information plus fine et un service client optimisé, de la réservation à la traversée, etc.